Les WC japonais, késako ?

Les WC japonais sont de plus en plus plébiscités par les Européens et Nord-Américains. Ce type de WC, que l’on trouve dans 90 % des lieux publics au Japon et dans les ¾ des foyers, n’est pas encore autant répandu en France et en Europe, mais ses avantages et ses nombreuses fonctionnalités pour améliorer le confort de l’utilisateur en font la nouvelle tendance de nos salles d’eau. Découvrez les principales informations à retenir sur les WC japonais : leurs avantages, leur fonctionnement et leur utilisation, les différents types de WC japonais et les critères de choix pour en acheter un pour votre domicile.

Quels sont les avantages des WC japonais ?

Les WC japonais disposent de nombreux avantages par rapport aux WC classiques.

Une meilleure hygiène

Pour commencer, qu’ils soient publics ou privés, les WC japonais permettent une hygiène irréprochable. C’est pour cette raison qu’au Japon, on les privilégie dans les lieux où l’hygiène est importante, comme dans les hôtels et les établissements de santé (40 % en sont dotés !). En effet, parce qu’ils permettent de se nettoyer de manière naturelle, avec un jet d’eau et de l’air pour sécher, les WC japonais limitent la prolifération de germes et de bactéries.

jet bidet
Jet d’eau

Les WC japonais favorisent également une meilleure hygiène intime : on sait que le papier toilette comporte des produits chimiques nocifs pour la santé et agressifs pour nos parties intimes, particulièrement sensibles.

Des WC écologiques

Les WC japonais ont également l’avantage d’être plus écologiques. En effet, le lavage et le séchage naturels permettent de réduire drastiquement la consommation de papier toilette. Quand on sait que nous achetons en moyenne 13 kilos de papier toilette par an (soit 22 milliards de rouleaux de papier toilette annuels !), et que la production d’un kilo de papier toilette nécessite 2,7 kilos de bois, 300 litres d’eau et une grande quantité de produits chimiques, c’est un avantage de taille ! D’autant plus que la consommation de papier toilette, en Europe, augmente de 4 % chaque année…

En plus de cela, de nombreux modèles de WC japonais intègrent désormais une fonction veille qui leur permet d’économiser de l’énergie lorsqu’ils ne sont pas utilisés. 

Des WC plus confortables

Les produits japonais sont réputés pour leur ingéniosité à améliorer le confort de l’utilisateur… La preuve avec les WC japonais. Ces toilettes sont bien plus confortables pour les personnes âgées ou pour les personnes à mobilité réduite : elles leur offrent plus d’autonomie tout en réduisant considérablement le nombre de gestes à effectuer.

De plus, les WC japonais sont dotés de nombreuses options pour améliorer le confort de l’utilisateur, notamment la cuvette chauffante ou le jet massant.

Des WC plus économiques

Au Japon, 70 % des foyers sont équipés de WC japonais. Et ce n’est pas pour rien : pour les particuliers, il est plus économique à terme de privilégier ce type de toilettes aux toilettes classiques. Tout simplement parce que vous n’aurez plus besoin d’acheter du papier toilette, ce qui, au bout de plusieurs mois, est réellement rentable !

Un gain de place

Les WC japonais permettent de gagner de la place car ils combinent à la fois le bidet (en version moderne), le lave-main et les toilettes. Si vous vivez en appartement ou que vous n’avez qu’une petite pièce pour vos WC, c’est ce qu’il vous faut !

Comment fonctionne un WC japonais ?

Derrière le WC japonais se trouve une technologie plutôt complexe : selon les modèles, elle pourra être intégrée directement à la cuvette ou à l’abattant. Les WC japonais sont un peu comme des WC intelligents : ils fonctionnent comme des toilettes classiques, mais avec des fonctionnalités high tech en plus, et des capteurs qui vont détecter le bon moment pour activer certaines fonctions automatiques. Par exemple, grâce à un détecteur de présence, l’abattant WC se soulèvera sans que vous ayez besoin d’y toucher. De même, sur la plupart des modèles, un détecteur d’odeurs va déclencher le système d’aspiration-filtration pour chasser les éventuelles odeurs.

Comme les toilettes classiques, les WC japonais possèdent une chasse d’eau, qui fonctionne de la même manière. En plus de cela, une fois que vous aurez terminé d’utiliser les WC, vous pourrez vous rincer avec le jet d’eau prévu à cet effet. Le jet d’eau sort d’une douchette avec buse avant (pour les femmes) et arrière (mixte). Les buses sont fabriquées en matériaux antibactériens. La pression du jet d’eau est réglable pour plus de confort, de même que son débit, son avancée, et la température de l’eau (entre 30 °C et 40 °C). Il est également possible de choisir le type de douchette.

L’eau chaude peut être, selon les modèles, contenue dans un réservoir (comme dans un ballon d’eau chaude), ou chauffée grâce à une résistance : ce dernier système permettra d’avoir une quantité d’eau chaude moins limitée.

Après le rinçage, un jet d’air pourra vous sécher de manière naturelle. Comme pour le jet d’eau, la pression est réglable. Enfin, la lunette des WC japonais peut également être chauffante pour un confort maximal !

Comment utiliser un WC japonais ?

Sauf rares exceptions, le WC japonais fonctionne à l’électricité. Pour l’utiliser, vous devrez donc le brancher à une prise de courant.

Toutes les fonctionnalités du WC japonais, à savoir la lunette chauffante, le jet de rinçage ou encore le jet de séchage, ainsi que leurs réglages, peuvent être déclenchées via une télécommande, fixée sur le mur ou sur les WC, ou via une application smartphone pour les modèles les plus connectés. L’abattant WC peut également comporter des boutons pour activer certaines fonctions plus facilement, comme le choix du type de douchette ou le réglage de la température de l’eau de rinçage.

Lorsque le modèle de WC japonais contient une télécommande murale, celle-ci fonctionne avec des piles. Il en va de même pour la télécommande fixée sur l’accoudoir du WC.

Panneau de contrôle latéral (© XopherLance)

Sachez également que la première utilisation peut être source de confusion, les pictogrammes étant en japonais ! Toutefois, il suffira de vous familiariser avec les pictogrammes pour savoir lequel correspond à quelle fonctionnalité, d’autant plus que depuis 2017, ces pictogrammes doivent être harmonisés pour tous les modèles.

Quelle est la différence entre un abattant de WC japonais, une douchette japonaise et un WC japonais monobloc ?

Il faut savoir que l’on distingue le WC japonais monobloc de l’abattant et du kit douchette, les deux derniers permettant de disposer de toilettes japonaises chez soi sans avoir à mettre les mains dans la plomberie.

Le kit douchette est l’équipement le plus accessible, en termes de coûts (on peut en trouver pour moins de 100 €) et de manipulations à effectuer pour l’installation. Il s’installe entre la cuvette et l’abattant de votre WC classique. Une fois installé, vous pourrez bénéficier de la fonctionnalité de rinçage, avec la possibilité de régler la pression et l’orientation du jet d’eau.

L’abattant WC prend la forme d’un abattant classique doté d’une douchette : on l’installe sur la cuvette des toilettes, à la place d’un abattant classique. Cet équipement reviendra plus cher qu’un kit douchette (comptez minimum 250 €), mais il vous permettra de disposer de davantage de fonctionnalités : rinçage, séchage, lunette chauffante…

Enfin, le WC japonais monobloc ou bloc WC japonais est plus contraignant à installer et bien plus coûteux puisque vous devrez l’installer à la place de vos WC classiques (entre 1 000 et 10 000 € + coût de la main d’œuvre !). Néanmoins, il vous permettra de disposer de vraies toilettes japonaises à domicile ! Le prix sera plus ou moins élevé en fonction du nombre de fonctionnalités : certains modèles peuvent être dotés de fonctionnalités un peu superflues comme la musique pour couvrir le bruit lorsque l’on est aux toilettes…

Si vous êtes en pleine construction de votre maison ou rénovation de votre salle de bain, l’achat d’un WC japonais monobloc peut être intéressant car ce sera un investissement rentabilisé sur le long terme et que c’est tout de même plus esthétique qu’un abattant ou un kit douchette posé sur vos WC classiques !

Comment installer un WC japonais ?

Cette vidéo vous explique simplement les différentes étapes nécessaires à l’installation.

Quel WC japonais choisir et où l’acheter ?

Pour choisir votre WC japonais, plusieurs critères sont à prendre en compte. Certes, vous devrez choisir en fonction du prix d’achat, car selon le modèle ou le type d’équipement, l’achat d’un WC japonais pourra représenter un investissement à ne pas négliger. Mais ce n’est pas le seul critère à prendre en compte !

Pour commencer, sachez que le coût d’installation peut changer considérablement la facture finale. Pour installer un bloc WC japonais complet, le coût de la main d’œuvre sera très élevé car il faudra installer et raccorder le bloc WC dans son ensemble, voire casser les toilettes existantes si besoin. En revanche, si vous optez pour un abattant ou un kit douchette, vous n’aurez pas besoin de faire venir un professionnel : vous pourrez réaliser l’opération vous-même. Le coût de la main d’œuvre sera donc nul.

Les fonctionnalités désirées constituent un autre critère de choix primordial. Parmi les fonctionnalités disponibles, on trouve : le siège chauffant, le jet autonettoyant, le jet de séchage, l’ouverture automatique de l’abattant, la chasse d’eau automatique, la fonction de massage, la ventilation pour masquer les odeurs, la musique pour masquer le bruit, le lavabo ou lave-mains intégré… À vous de décider des fonctionnalités superflues et de celles dont vous ne pourrez pas vous passer !

Sensia Arena de Grohe (© Grohe.fr)

Enfin, assurez-vous de privilégier les bonnes marques pour être sûr d’opter pour de la qualité. Parmi les marques de WC japonais reconnues, on trouve TOTO (le pionnier et la marque la plus réputée), Saniclean (la première marque française de WC japonais), Grohe (une marque allemande très réputée dans le monde), ou Geberit (une marque suisse qui produit des équipements sanitaires haut de gamme et design, dont des WC japonais).

Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix ! Pour plus d’informations, rendez-vous sur https://www.le-wc-japonais.fr/.